REPI

Remplacement des F-16: un exercice de transparence conditionnée


Vendredi, 18 Mai, 2018 - 13:55

Christophe Wasinski, "Remplacement des F-16: un exercice de transparence conditionnée", note du GRIP, 18 mai 2018.

Ce 20 mars, peu avant les vacances de Pâques, la presse annonce que, selon des mémos du fabriquant aéronautique Lockheed Martin, la durée de vie des F-16 belges pourrait être prolongée. C’est un pavé dans la marre pour le dossier du remplacement des chasseurs-bombardiers. À chaque fois que la question leur a été posée par des parlementaires, les représentants de la Défense ont affirmé qu’une prolongation de la durée de vie des appareils n’était pas sérieusement envisageable. Après la découverte de ces mémos, les médias parlent d’un « F-16 gate » et l’opposition exige des éclaircissements. Plusieurs officiers supérieurs de la composante Air font un pas de côté et la procédure de remplacement des F-16 est suspendue. Le Premier ministre Charles Michel (MR) monte au créneau. Il affirme que toute la lumière doit être faite sur l’affaire. Son discours est aligné sur celui que le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) tient depuis le début de la procédure : celle-ci doit être menée dans la transparence. Dans les faits – la crise le révèle –, la transparence dans ce dossier est surtout conditionnée à l’objectif du remplacement des F-16.

Lire plus