REPI

Histoire de l'Iran contemporain


Auteur(s): 
Thierry KELLNER et Mohammed-Reza DJALILI
Lieu: 
Paris
Editions: 
La Découverte
Collection: 
Repères
Année: 
2017
Pages: 
128p.
ISBN: 
9782707194541

Thierry KELLNER et Mohammed-Reza DJALILI, Paris, La Découverte, Collection Repères, n°559, 2e édition corrigée et actualisée, 2017, 128p.

Étrange pays que ce grand État chiite, qui n’a jamais rompu avec son passé pré islamique et qui, malgré son particularisme – son insularité, disent certains –, a toujours exercé un rayonnement culturel bien au-delà de ses frontières. Curieux destin que celui de ce vieil empire aujourd’hui entouré de jeunes États, objet pendant tout le XIXe et le début du XXe siècle de rivalités entre puissances russe et britannique, et qui est aussi la première nation du Moyen-Orient à s’être dotée d’une Constitution moderne obtenue à la suite d’une révolution dès 1906.
Précurseur dans la nationalisation de ses ressources pétrolières, l’Iran est également le premier pays à connaître une révolution islamique qui provoque un séisme politique sans précédent à travers le monde musulman et au-delà. Aujourd’hui, alors que ses voisins tentent d’endiguer la montée de l’islamisme radical, il cherche la voie pour sortir d’une révolution religieuse.
L’histoire contemporaine de l’Iran, à la fois laboratoire politique pour le monde et nation à part, du point de vue identitaire et historique, vaut d’être connue. Le présent ouvrage a pour ambition d’initier le lecteur à cette histoire foisonnante et méconnue de l’Iran des deux derniers siècles (1796-2017).

Thierry Kellner, docteur en relations internationales (IHEID), est maître de conférences au Département de science politique de l'Université libre de Bruxelles). Il est l’auteur de L’Occident de la Chine. Pékin et la nouvelle Asie centrale (1991-2001) (PUF, 2008). Il a conjointement publié avec Mohammad-Reza Djalili Géopolitique de la nouvelle Asie centrale (PUF, 2006).

Mohammad-Reza Djalili est professeur à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID, Genève) et l’auteur de nombreuses études sur l’Iran, notamment Iran : l’illusion réformiste (Presses de Sciences Po, 2001) et Géopolitique de l’Iran (Complexe, 2005).